Poséidon

Par syncrétisme, il est assimilé à Neptune dans la mythologie romaine.


Fils de Cronos et Rhéa, Poséidon est le dieu de la Mer. Il fait partie des dieux majeurs de l'Olympe. Poséidon possède de puissants pouvoirs sur les flots marins et il est également capable d'ébranler les rochers ou de provoquer les séismes, c'est pour cette raison qu'il est surnommé l'Ebranleur de la terre.


Avec Apollon, il dû se mettre au service de Laomédon, roi de Troie, et ils construisirent pour lui les murailles entourant la cité. Les deux dieux furent condamnés à cet esclavage transitoire, par Zeus qu'ils avaient tenté d'enchaîner dans les cieux, avec la complicité d'Héra et d'Athéna. Cette conspiration fut un échec grâce à l'intervention de Thétis (mère d'Achille) et de l'Hécatonchire Briarée. Une fois la tâche achevée, Laomédon refusa de payer le salaire convenu à Apollon et Poséidon. Les dieux firent alors s'abattre sur la région plusieurs fléaux dont un monstre marin qui ravagait la Troade et dévorait  ses habitants. Dès lors, Poséidon garda une rancune tenace envers les Troyens, notamment durant la guerre de Troie durant laquelle il se rangea du côté des Achéens (Homère, Iliade).


Poséidon eut de nombreuses conjointes et une large descendance. Avec Amphitrite il engendra Triton, Rhodos et Cymopolée ; avec Chioné il eut Eumolpos ; avec Corcyre et Salamis, les filles du dieu-fleuve Asopos, il eut respectivement Phéax et Cychrée ; avec Gaïa il engendra le monstre marin Charybde ; avec Thoosa il donna naissance au cyclope Polyphème qui fera prisonnier Ulysse ; avec Canacé il eut trois fils, Epopée, Aloée et Triops ; ce dernier eut ensuite une fille nommée Iphimédie avec laquelle s'unit aussi Poséidon pour engendrer les Aloades. Il existe encore d'autres amours et descendants de Poséidon rapportés par certains auteurs.

Arbres secondaires : 1 ; 2 ; 3 ; 4 ; 5 ; 6