Pâris

Aussi appelé Alexandre.


Il est le fils cadet de Priam et Hécube. A cause d'une prophétie annonçant qu'il causera la ruine de Troie, Pâris est exposé sur le mont Ida à sa naissance. Il est recueilli et élevé par des bergers, mais une fois adulte, il se fait reconnaitre de son père et retrouve sa place dans la famille royale de Troie.


Lors des noces de Pélée et Thétis, Eris (déesse de la Discorde) lance une pomme d'or "pour la plus belle", selon les inscriptions gravées. Héra, Athéna et Aphrodite se disputent l'attribution de cette pomme (appelée "Pomme de la Discorde") et du titre s'y rattachant. Pour les départager, Zeus les envoie trouver Pâris gardant ses moutons sur le mont Ida en Troade, c'est le Jugement de Pâris. Pour être choisie, Héra lui offre de devenir roi de tous les royaumes, Athéna d'être le plus puissant des guerriers et l'invincibilité à la guerre, quant à Aphrodite, elle lui promet d'être irrésistible à la plus belle des mortelles. Pâris choisit Aphrodite, et la déesse lui permet de séduire Hélène, l'épouse du roi Ménélas. Profitant de l'absence du roi de Sparte parti en Crète aux funérailles de Catrée, Pâris enlève Hélène et l'emmène avec lui à Troie. C'est l'évènement qui déclenche la guerre de Troie.


Durant cette guerre, telle qu'elle est racontée dans l'Iliade d'Homère, Pâris apparait comme un guerrier bien moins fort que son frère Hector et plutôt pleutre. Il affronte Ménélas en combat singulier, mais ce dernier le domine très vite et il est sauvé par Aphrodite. Puis, Pâris reste à l'écart des combats et c'est Hector qui doit lui rappeler son rôle dans le déclenchement de la guerre et lui faire reprendre la lutte. Plus tard, Pâris vengera la mort de son frère Hector en tuant Achille d'une de ses flèches guidée par Apollon. Puis, il sera tué par Philoctète.