Ouranos

Assimilé à Saturne, par syncrétisme, dans la mythologie romaine.


Engendré par Gaïa, selon Hésiode (La Théogonie), Ouranos est une divinité primordiale. Il personnifie le ciel. Puis, Ouranos s'unit à Gaïa et ensemble ils engendrent les six Titans (Océanos, Céos, Crios, Japet, Hypérion et Cronos) et les six Titanides (Théia, Rhéa, Thémis, Mnémosyne, Phoebé et Téthys). De cette union naissent aussi les Cyclopes (Stéropès, Brontès et Argès) et les Hécatonchires (Briarée, Cottos et Gyès).


Tous ces enfants  inspiraient de la haine à leur père Ouranos, qui les cachait dans les replis de la Terre, les empêchant de voir la lumière, et étouffant Gaïa en même temps. Mais Gaïa, souffrant de cela, crée l'acier et fabrique une grande serpe qu'elle confie au plus hardi et volontaire de ses enfants : Cronos. Ce dernier utilise la serpe pour trancher le sexe d'Ouranos venu étreindre Gaïa, et le jette derrière lui, devenant ainsi le nouveau maître du monde.


Les éclaboussures de sang du sexe tranché retombent sur la Terre et la féconde à nouveau, donnant  naissance aux Erinyes, aux Géants et aux Méliades. Et, selon Hésiode (La Théogonie), Aphrodite naît de l'écume créée par le sexe tranché d'Ouranos jeté dans la mer.