Minos

Fils d'Europe et de Zeus, comme ses frères Sarpédon et Rhadamanthe, Minos est adopté et élevé par Astérion, roi de Crète et époux d'Europe. A la mort de celui-ci, les trois frères se disputent l'héritage du trône du royaume de Crète. Minos s'impose de droit divin, car à sa demande Poséidon fait surgir un splendide taureau blanc de l'écume de flots. Ce miracle fut accordé par le dieu car Minos lui avait promis de sacrifier ensuite l'animal à sa gloire. Cependant, le nouveau roi de Crète trouve le taureau si beau qu'il préfère le garder dans ses troupeaux. Offensant ainsi Poséidon qui, en représailles, inspire à Pasiphaé, l'épouse de Minos, un amour coupable pour ce taureau. La reine demande alors à Dédale de lui fabriquer une vache en bois dans laquelle elle peut se glisser pour s'unir au magnifique taureau blanc. Dédale s'exécute, et, de cette union, Pasiphaé donne alors naissance à un monstre : le Minotaure. Ce dernier, est enfermé par Minos dans un labirynthe conçu par Dédale.


De son épouse Pasiphaé, Minos aura quatre fils et quatre filles : Catrée, Deucalion, Glaucos et Androgée, ainsi qu'Ariane, Phèdre, Acacallis et Xénodicé.


Androgée, excellent athlète, est tué à Athènes après avoir remporté tous les prix aux Panathénées. En représailles, Minos s'empare de Mégare puis assiège Athènes et obtient de son roi, Egée, de recevoir tous les ans sept jeunes garçons et sept jeunes filles à donner en pâture au Minotaure. Ce tribut imposé perdurera, jusqu'à ce que Thésée y mette fin en tuant le Minotaure. Et c'est Ariane qui l'aidera, avec la complicité de Dédale. Lorsque Minos s'en aperçoit, il enferme Dédale dans son propre labyrinthe avec son fils Icare. Dédale a alors l'idée de fabriquer des ailes, pour lui et son fils, avec des plumes et de la cire, afin de s'envoler pour s'échapper du labyrinthe et quitter la Crète. Minos se lance alors à sa poursuite et Dédale se réfugie en Sicile auprès du roi Cocalos. Là, Minos sera tué par les filles de Cocalos.