Médée

Fille du roi Aiétès et de l'Océanide Idyie, Médée est une magicienne.


Elle trahit son père et aide Jason à conquérir la Toison d'or. Puis, elle s'enfuie avec les Argonautes. Pour retarder Aiétès, lancé à leur poursuite, elle n'hésite pas à tuer son frère Apsyrtos, qu'elle avait emmené comme captif, et à le découper en morceaux qu'elle disperse.


Comme convenu, Médée épouse ensuite Jason. De retour à Iolcos, ville natale du héros, elle parvient, par ses enchantements, à faire tuer le roi usurpateur Pélias, par ses propres filles. Pélias avait, en effet, usurpé le trône d'Iolcos à Eson, le père de Jason. Mais, suite à la mort de Pélias, Jason, reconnu coupable, est chassé d'Iolcos avec son épouse Médée, et tous deux se réfugient alors chez le roi de Corinthe Créon. Là, ils vivent heureux et ont deux fils : Merméros et Phérès.


Les années passant, Jason se lasse de Médée, la répudie et épouse Glaucé, fille du roi Créon. Médée, de colère et de douleur, tue ses propres enfants qu'elle avait eu de Jason, puis s'enfuie vers Athènes où elle sera accueillie par le roi Egée. Elle promet alors à Egée de lui donner un fils s'il l'épouse. Le roi d'Athènes, désespéré de ne pas avoir d'héritier, accepte et de son union avec Médée naît effectivement un garçon : Médos.


Plus tard, Thésée - né du rapport qu'avait eu plus tôt Egée avec Ethra, la fille du roi Pitthée - est devenu adulte et il vient à Athènes se faire connaître de son père, qui ignorait tout de son existence. Médée tente alors de le faire tuer, mais Egée finit par comprendre que Thésée est bel et bien son fils et il bannit alors Médée. Elle partira alors en Asie avec son fils Médos.


Dans La Théogonie, Hésiode nomme un autre fils de Jason et Médée : Médéios. Et Diodore de Sicile (La Bibliothèque historique, Livre IV-54), donne trois autres enfants au couple : Thessalos, Alciménès et Tisandros.