Héraclès

D'abord appelé Alcide, il est assimilé à Hercule dans la mythologie romaine.


Il est le fils d'Alcmène et de Zeus ayant pris l'apparence d'Amphitryon, l'époux légitime d'Alcmène, pour la tromper et s'unir à elle. Héraclès a un frère jumeau, fils d'Alcmène et d'Amphitryon : Iphiclès.


D'abord élevé par Amphitryon, il a ensuite plusieurs maîtres pour faire son éducation. Linos lui enseigne la musique, mais Héraclès, ne supportant pas ses remontrances, le tue. Puis, Teutaros, un bouvier scythe, lui apprend à tirer à l'arc, discipline que lui enseigne aussi Eurytos. Son père adoptif Amphitryon lui apprend l'art de guider le char. Autolycos lui apprend la lutte, et Castor le maniement de l'épée. Comme pour Achille, Asclépios et les Dioscures, Héraclès est aussi l'élève du centaure Chiron.


Le premier exploit d'Héraclès est de tuer le lion du mont Cithéron, chez le roi Thespios. Ce dernier unit Héraclès avec ses cinquante filles, durant son séjour chez lui. Ces unions donnent naissance à cinquante fils, appelés les Thespiades.


Héraclès combat ensuite auprès des Thébains contre Erginos, roi d'Orchomène, et leur permet de remporter la victoire. Pour le remercier, Créon, roi de Thèbes, lui donne en mariage sa fille aînée Mégara. Ensemble, ils ont plusieurs enfants dont le nombre et les noms varient selon les auteurs. Pseudo-Apollodore (La Bibliothèque, Livre II-4-11) en cite trois : Thérimachos, Créontiadès et Déicoon.


Mais peu après, dans un accès de folie causé par Héra, Héraclès tue tous ses enfants. Quand il recouvre la raison et réalise l'atrocité de ses meurtres, il quitte Mégara. Puis, il va consulter la Pythie, l'oracle de Delphes, qui lui ordonne de se mettre au service d'Eurysthée pour expier ses crimes. Héraclès s'exécute et Eurysthée lui ordonne alors ses Douze Travaux légendaires :


  • Tuer le Lion de Némée ;

  • Tuer l'Hydre de Lerne ;

  • Capturer le Sanglier d'Erymanthe (durant cette quête, Héraclès tue accidentellement le centaure Pholos) ;

  • Capturer la Biche de Cérynie ;

  • Eliminer les Oiseaux du lac Stymphale ;

  • Capturer le Taureau de Crète ;

  • Dompter les Juments anthropophages du roi Diomède ;

  • Rapporter la Ceinture de la reine des Amazones Hippolyté ;

  • Nettoyer les Ecuries du roi Augias ;

  • Ramener les Boeufs de Géryon ;

  • Rapporter les Pommes d'or des Hespérides ;

  • Capturer et ramener Cerbère, le chien des Enfers.


Au cours de son séjour aux Enfers pour accomplir son dernier travail, Héraclès libère Thésée. Il rencontre aussi le spectre de Méléagre et lui promet d'épouser sa soeur Déjanire. Pour obtenir la main de cette dernière, il devra néanmoins combattre et vaincre le dieu-fleuve Achéloos. Avec Déjanire, Héraclès a plusieurs enfants : notamment Hyllos, mais aussi Ctésippos, Glénos, Onitès et Macaria.


Parmi ses autres expéditions, il assiège et combat Troie et son roi Laomédon, et tue tous ses fils, sauf Priam qu'il épargne. Durant son voyage retour de cette expédition troyenne, il arrive sur l'île de Cos où il tue le roi Eurypylos et s'unit à sa fille Chalciopé, avec laquelle il engendre un fils nommé Thessalos. Puis, Héraclès participe à la gigantomachie aux côtés de son père Zeus et des autres dieux olympiens.


Pour avoir nettoyé les écuries du roi Augias, celui-ci avait promis un salaire à Héraclès, mais n'avait pas honoré cet engagement une fois le travail effectué. Pour se venger, Héraclès attaque Augias et son royaume d'Elide. Lors d'une première expédition, il échoue, son armée est massacrée et son frère Iphiclès est mortellement blessé. Une seconde expédition sera victorieuse pour Héraclès qui tuera le roi Augias.


Héraclès mène également une expédition contre Nélée, roi de Pylos. Le héros tue alors Nélée et tous ses fils, à l'exception du plus jeune : Nestor.


Il attaque aussi Sparte et son roi Hippocoon, entouré de ses nombreux fils, les Hippocoontides. Héraclès remporte la victoire et remet Tyndare, frère d'Hippocoon, sur le trône de Sparte.


Héraclès mène encore plusieurs autres expéditions, exploits et aventures légendaires.


Suite au meurtre involontaire d'Eunomos, Héraclès s'exile de Calydon avec son épouse Déjanire. Lors de leur voyage ils rencontrent le centaure Nessos qui tente d'abuser de l'épouse du héros, Héraclès l'abat alors d'une de ses flèches. Avant de mourir, Nessos conseille alors à Déjanire d'utiliser le sang qui coule de sa blessure pour en faire un philtre d'amour permettant de conserver la fidélité de son époux. Déjanire, crédule, recueille le sang du centaure et le conserve.


Plus tard, pour être purifié d'un autre meurtre (celui d'Iphitos, fils d'Eurytos), Héraclès se met au service de la reine Omphale pendant trois ans durant lesquels il accomplit encore plusieurs exploits. Puis, le héros épouse la reine et, ensemble, ils donnent naissance à Agélaos.


Puis, Héraclès prend Iolé, la fille d'Eurytos, pour concubine. Son épouse légitime, Déjanire, inquiète de cette nouvelle relation, décide d'utiliser le philtre d'amour conseillé par Nessos. Ce philtre était en réalité un poison, Héraclès finit par en mourir, et Déjanire se suicide en comprenant son action.


Après sa mort, Zeus lui accorde l'apothéose et le transporte sur l'Olympe. Dès lors, Héraclès se réconcilie avec Héra, puis, il épouse Hébé. Avec elle, il a des jumeaux : Alexiarès et Anicétos.


Pseudo-Apollodore (La Bibliothèque, Livre II-7-2) liste les compagnes et épouses d'Héraclès, ainsi que les enfants qu'il engendre avec elles. Outre ceux cités précédemment, on peut nommer : Thestalos qu'il a avec Epicasté, la fille d'Augias ; Evérès, né de son union avec Parthénopé, fille de Stymphalos ; avec Augé, fille d'Aléos, il a Télèphe ; de son union avec Astyoché, fille de Phylas, il a Tléptoléme ; avec Astydamie, fille d'Amyntor, il engendre Ctésippos ; et avec Autonoé, fille de Piréos, il a Palémon.