les Géants

Selon Hésiode (La Théogonie), les Géants sont issus de Gaïa ayant reçu les éclaboussures de sang du sexe tranché d'Ouranos. Comme leur nom l'indique, ce sont des créatures gigantesques, et ils sont dotés d'une force exceptionnelle.


Pour venger le sort des Titans, que Zeus avaient enfermés dans le Tartare, les Géants affrontent les dieux Olympiens. Cette guerre, qui fait suite à la titanomachie, s'appelle la gigantomachie. Les dieux, aidés d'Héraclès et des Moires, parviennent à tuer les géants et à remporter ainsi la guerre.


Alcyonée est tué par Héraclès. Porphyrion est foudroyé par Zeus et achevé d'une flèche d'Héraclès. Ephialtès est tué d'une flèche décochée par Apollon et d'une autre d'Héraclès. Dionysos tue Eurytos. Clytios est tué par Hécate. Mimas est tué par Héphaïstos avec des projectiles de fer rouge. Encelade est tué par Athéna qui lui lance dessus l'île de la Sicile. Elle tue aussi Pallas et l'écorche. Poséidon tue Polybotès. Hermès, grâce au casque d'Hadès (la kunée), tue Hippolyte. Artémis tue Gration. Les Moires tuent Agrios et Thoas. Les autres sont anéantis par la foudre de Zeus et les flèches de son fils Héraclès. (Pseudo-Apollodore, La Bibliothèque, Livre I-6-2)