Déméter

Par syncrétisme, elle est assimilée à Cérès dans la mythologie romaine.


Fille de Cronos et Rhéa, Déméter est la déesse de l'agriculture et des récoltes. Elle fait partie des dieux majeurs de l'Olympe.


Elle a une fille de Zeus : Perséphone. Cette dernière est enlevée par Hadès qui l'entraîne dans son royaume des Enfers pour l'épouser. Sa mère, épouvantée, part alors à sa recherche à travers le monde, jour et nuit avec un flambeau dans chaque main, abandonnant son rôle divin assurant les bonnes récoltes. Elle finit par apprendre le nom du coupable de la disparition de sa fille, selon les versions, soit par Hélios qui voit tout, soit par les habitants d'Hermione. Désespérée, Déméter se vêtit comme une vieille femme et part vivre à Eleusis, délaissant les cultures jusqu'à ce que sa fille lui soit rendue. La terre devient stérile et la famine commence à s'installer parmi les mortels. Zeus, d'abord complice de l'enlèvement, décide alors d'envoyer son messager Hermès pour demander à Hadès de rendre Perséphone à sa mère. Mais le dieu des Enfers lui avait déjà fait manger un grain de grenade, et quiconque mange au royaume des morts ne pourra plus le quitter, telle est la règle. Un compromis est alors trouvé : Perséphone passera une partie de l'année aux Enfers et une partie de l'année auprès de sa mère qui reprendra alors sa fonction divine assurant les récoltes aux hommes. C'est ainsi que s'installèrent les saisons : chaque printemps, l'épouse d'Hadès sort des Enfers et rejoint sa mère sur l'Olympe, Déméter laisse alors les cultures démarrer... 


Le rythme des saisons, le rôle de Déméter dans les cultures et les cultes qui lui sont rendus sont détaillés dans Les Travaux et les Jours d'Hésiode.


Hésiode (La Théogonie), lui prête aussi un fils nommé Ploutos, né de l'union de Déméter et du héros Iasion (fils de Zeus et de la Pléiade Electre).