Dédale

Fils d'Eupalamos, descendant d'Erechthée, et d'Alcippé, descendante de Cécrops l'autochtone, Dédale est issu des familles royales d'Athènes. Avec une esclave de Crète, il a un fils : Icare.


Il est à la fois inventeur, architecte, forgeron et sculpteur. Dédale avait pour élève son neveu Talos, fils de Perdix. Mais quand Talos inventa la scie et le compas, Dédale, jaloux de ses découvertes, le tua en le précipitant du haut de l'Acropole. Après ce meurtre, il est contraint de s'exiler en Crète, où il est accueilli par le roi Minos.


Il construit alors pour Pasiphaé, épouse de Minos, une vache en bois dans laquelle elle peut se glisser pour s'unir au taureau blanc dont elle est tombée amoureuse. De cette union naîtra le Minotaure, créature monstrueuse, mi-homme et mi-taureau, qui sera enfermé dans un labyrinthe, également construit par Dédale. Il indique à Ariane comment ressortir du labyrinthe qu'il a conçu, avec une pelote de fil ; et la fille de Minos peut aider ainsi Thésée, venu tuer le Minotaure.


Lorsque Minos apprend la complicité de Dédale, qui a permis à Thésée de tuer le Minotaure, il l'enferme dans son propre labyrinthe avec son fils Icare. Dédale a alors l'idée de fabriquer des ailes, pour lui et son fils, avec des plumes et de la cire, afin de s'envoler pour s'échapper du labyrinthe et quitter la Crète. Poursuivi par Minos, Dédale se réfugiera en Sicile auprès du roi Cocalos.