Cronos

Par syncrétisme, il est assimilé à Saturne dans la mythologie romaine.


Il est le plus jeune des Titans engendrés par Gaïa et Ouranos. Hésiode raconte, dans La Théogonie, comment il châtra son père avec la serpe que lui avait remise sa mère.


Avec sa soeur Rhéa il engendre Déméter, Hestia, Héra, Hadès et Poséidon qu'il dévore dès leur naissance, car il craint d'être détrôné par sa descendance. Puis Rhéa, à nouveau enceinte de Cronos, donne naissance à Zeus, secrètement, sur l'île de Crète. Pour tromper son époux, la Titanide lui présente une pierre enveloppée dans un lange à la place de son nouvel enfant. Cronos l'avale.


Plus tard, Zeus force son père à régurgiter les enfants qu'il avait dévorés. Zeus et sa fratrie, alliés aux Hécatonchires et aux Cyclopes, s'opposent alors aux Titans : c'est la Titanomachie. Cronos et les autres Titans sont vaincus et jetés dans le Tartare, gardés par les Hécatonchires.


Apollonios de Rhodes (Les Argonautiques, Chant II), le donne aussi pour père du Centaure Chiron, qu'il eut avec l'Océanide Philyra.

Arbres secondaires : 1 ; 2