Les Charites

Selon Hésiode (La Théogonie) et Pindare (Olympiques-XIV) , les trois Charites (Euphrosyné, Thalie et Aglaé) sont les filles de Zeus et de l'océanide Eurynomé.


Tout comme les Muses, elles demeurent sur l'Olympe. Elles incarnent la joie, l'abondance, la beauté, la séduction, la créativité artistique et la Nature.


Dans la Description de la Grèce (Livre IX-XXXV), Pausanias détaille les traditions liées aux Charites.


Chez les Romains, par syncrétisme, elles sont assimilées aux Trois Grâces. Il en existe de nombreuses peintures, sculptures et autres réprésentations artistiques. On peut, par exemple, citer La Fontaine des Trois Grâces, sculptée par Etienne Dantoine en 1776 pour la ville de Montpellier.