Bellérophon

Il est le fils de Glaucos (fils de Sisyphe), et d'Eurymédé (fille de Nisos).


Le mythe de Bellérophon commence lorsqu'il commet accidentellement un meurtre, l'obligeant à fuir sa ville natale de Corinthe. Il se réfugie alors à Thirynthe, chez le roi Proétos qui le purifie. Mais l'épouse de Proétos, Sthénébée, tombe amoureuse de Bellérophon. Celui-ci repousse les avances de la reine, qui va ensuite, pour se venger, se plaindre mensongèrement à son mari, en lui disant que Bellérophon a tenté de la séduire.


Le roi Proétos ne peut tuer lui-même son hôte, et décide, pour cela, de l'envoyer chez son beau-père, le roi de Lycie Iobatès. Bellérophon est porteur d'une lettre confiée par Proétos à l'intention d'Iobatès, dans laquelle il lui demande de tuer son porteur.


Pour s'acquitter de cette tâche, le roi de Lycie envoie d'abord Bellérophon tuer la Chimère, et contre toute attente, avec l'aide de Pégase, il en revient victorieux. Iobatès l'envoie ensuite combattre les féroces Solymes, puis les Amazones, mais Bellérophon triomphe à chaque fois.


Iobatès finit alors par reconnaître la bravoure du héros, il renonce à le tuer. Il lui donne également son autre fille Philonoé pour épouse, avec qui il aura pour enfants Hippoloque, Isandros et Laodamie.