Aphrodite

Elle parfois aussi appelée Cythérée ou Cythère, et elle est associée à Vénus dans la mythologie romaine.


Elle est la déesse de l'Amour, et fait partie des dieux majeurs de l'Olympe.


Selon Hésiode (La Théogonie), elle naît de l'écume créée par le sexe tranché d'Ouranos jeté dans la mer. En revanche, pour Homère (Iliade) et Pseudo-Apollodore (La Bibliothèque, Livre I-3-1), elle est la fille de Zeus et Dioné.


Aphrodite est mariée à Héphaïstos, mais lui est infidèle et aime Arès. Hélios qui surprend les amants en informe le mari légitime. En représailles, Héphaïstos les humilie en les enfermant dans un filet durant leurs ébats et en conviant tous les dieux de l'Olympe à contempler la scène. Cet épisode nous est raconté par Homère (Odyssée, Chant VIII). De l'union d'Aphrodite et Arès naissent, selon Hésiode (La Théogonie), Phobos, Déimos, et Harmonie (qui épousera Cadmos).


Aphrodite eut un autre amant : Adonis (fils de Myrrha), dont elle disputa les faveurs avec Perséphone. Mais Arès, jaloux, tuera Adonis.


Elle aime aussi Anchise, ensemble ils ont Enée, héros troyen et personnage central de l'Enéide de Virgile.


Selon Diodore de Sicile (La Bibliothèque historique, Livre IV-6) et Ovide (Les Métamorphoses, Livre IV), Aphrodite s'unit également au dieu Hermès, de qui elle a Hermaphrodite, mi-homme mi-femme.


Diodore de Sicile (La Bibliothèque historique, Livre IV-6), la dit aussi mère de Priape qu'elle engendre avec Dionysos.


Enfin, Pindare (Olympiques-VII) lui déclare une autre fille : Rhodos, épouse d'Hélios.


Aphrodite joue un rôle important dans les origines et le déroulé de la guerre de Troie. Lors des noces de Pélée et Thétis, Eris (déesse de la Discorde) lança une pomme d'or "pour la plus belle", selon les inscriptions gravées. Héra, Athéna et Aphrodite se disputèrent l'attribution de cette pomme (appelée "Pomme de la Discorde") et du titre s'y rattachant. Pour les départager, Zeus les envoya trouver Pâris gardant ses moutons sur le mont Ida en Troade. Pour être choisie Héra lui offrit de devenir roi de tous les royaumes, Athéna d'être le plus puissant des guerriers et l'invincibilité à la guerre, quant à Aphrodite, elle lui promit d'être irrésistible à la plus belle des mortelles. Pâris choisit Aphrodite, et la déesse lui permit de séduire Hélène, l'épouse de Ménélas, et de l'emmener avec lui à Troie. Cet évènement déclenche la guerre de Troie, durant laquelle Aphrodite est d'un fidèle soutien au camp des troyens, tout comme Apollon et Artémis. Elle participe même aux combats, où elle est blessée par Diomède en protégeant son fils Enée. Cependant, elle ne parviendra pas à empêcher la chute de Troie.

Arbres secondaires : 1 ; 2 ; 3 ; 4